Henry Purcell

Music for a while

Henry Purcell (1659-1695)
Orpheus Britannicus (éd. 1698 et 1702) – extraits
Suite n° 2 en sol mineur, Z 661 (éd. 1696)
Suite n° 7 en ré mineur, Z 668 (éd. 1696)

Innsbruck :

Mezzo-soprano : Grace Durham
Viole : Joshua Cheatham
Théorbe : Laure-Monica Pustilnik
Clavecin et direction : Christophe Rousset

Dortmund & Paris :

Mezzo-soprano : Ann Hallenberg
Viole : Atsushi Sakaï
Théorbe : Karl Nyhlin
Clavecin et direction : Christophe Rousset 

Peu après sa mort en 1695, Henry Purcell accède au Parnasse : Henry Playford grave deux recueils en 1698 et 1702 qu’il couronne du titre d’ « Orpheus britannicus ».  Cette publication est une anthologie posthume des plus belles « songs » pour une, deux ou trois voix avec ou sans symphonie (c’est-à-dire accompagnées ou non des flûtes et violons). Elle remporte un tel succès qu’elle fut augmentée en 1706 et 1721.

Christophe Rousset retrouve avec bonheur un répertoire qui constitua en 1993 un de ses premiers enregistrements discographiques. Il y puise des pièces choisies pour mezzo-soprano. L’atmosphère est intime – le clavecin et le luth accompagnent la voix seule. Elle laisse la part belle au génie de Purcell qui sut d’une manière prodigieuse créer un art anglais, héritier de la tradition élisabéthaine et résolument en marge des esthétiques françaises ou italiennes prédominantes.