Johann Sebastian Bach

Johannes Passion

Johannes Passion BWV 245 (1724)
Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Passion créée à la Thomaskirche, à Leipzig,
le vendredi saint, 7 avril 1724

Direction musicale : Philippe Pierlot
Mise en scène : Calixto Bieito
Dramaturgie : Bettina Auer
Scénographie : Aída Leonor Guardia
Concepteur des costumes : Ingo Krügler
Lumières : Michael Bauer

Évangéliste : Joshua Ellicott
Jésus : Benjamin Appl
Soprano : Lenneke Ruiten
Alto : Carlos Mena
Ténor : Robert Murray
Basse/Pilate : Nahuel di Pierro

Les Talens Lyriques

 

Autour de la Johannes Passion
Avant-concerts tous publics avec nos applications
t@lenschool (gratuits sur réservation)

Ateliers t@lenschool dans le cadre du projet
de la Fabrique citoyenne artistique du Théâtre du Châtelet

Partition emblématique de Johann Sebastian Bach, la Passion selon saint-Jean offre une fresque monumentale, chef-d’œuvre absolu de l’art sacré.

En avril 1724, Bach remplissait depuis quelques mois déjà ses fonctions de cantor à Leipzig quand il fait jouer sa Passion selon saint-Jean. Cette œuvre, créée pour la Semaine sainte et ancrée dans la tradition musicale allemande, est écrite sur un texte paraphrasé par Luther lui-même. L’incroyable théâtralité tient autant à l’architecture imposante de l’œuvre qu’à la puissance narrative des récits, à la force expressive des chœurs, à la beauté des airs et à la communion qui s’opère dans les chorals. Tout se conjugue autour de ce mystère intemporel qui s’offre au croyant : la mise à mort de son Seigneur. La musique est prise dans une dramaturgie toute rhétorique, qui saisit durablement l’auditeur.