Découvrez

Les Talens Lyriques

L’Ensemble Les Talens Lyriques, qui tient son nom du sous-titre de l’opéra de Rameau, Les Fêtes d’Hébé (1739), a été créé en 1991 par le claveciniste et chef d’orchestre Christophe Rousset.
Notre répertoire du Premier Baroque au Romantisme
Défendant un large répertoire lyrique et instrumental qui s’étend du premier Baroque au Romantisme naissant, Les Talens Lyriques s’attachent à éclairer les grands chefs-d’œuvre de l’histoire de la musique, à la lumière d’œuvres plus rares ou inédites, véritables chaînons manquants du patrimoine musical européen. Ce travail musicologique et éditorial est une priorité de l’Ensemble et contribue à sa notoriété.

La recréation de ces œuvres va de pair avec une collaboration étroite avec des metteurs en scène ou chorégraphes tels que Pierre Audi, Jean-Marie Villégier, David McVicar, Eric Vigner, Ludovic Lagarde, Mariame Clément, Jean-Pierre Vincent, Macha Makeïeff, Laura Scozzi, Natalie van Parys, Marcial di Fonzo Bo, Claus Guth, Robert Carsen, David Hermann, Christof Loy, Jetske Mijnssen, Alban Richard, David Lescot ou Phia Ménard.

Outre le répertoire lyrique, l’Ensemble explore d’autres genres musicaux tels que le Madrigal, la Cantate, l’Air de cour, la Symphonie et l’immensité du répertoire sacré (Messe, Motet, Oratorio, Leçons de Ténèbres…). De saison en saison, Les Talens Lyriques sont ainsi amenés à se produire dans le monde entier, dans des effectifs variant de quelques musiciens à plus d’une soixantaine d’interprètes de toutes générations.

Les Talens Lyriques voyagent de Monteverdi (L’Incoronazione di Poppea, Il Ritorno d’Ulisse in patria, L’Orfeo), Cavalli (La Didone, La Calisto), Landi (La Morte d’Orfeo), à Hændel (Scipione, Riccardo Primo, Rinaldo, Admeto, Giulio Cesare, Serse, Arianna in Creta, Tamerlano, Ariodante, Semele, Alcina, Agrippina, Saül) en passant par Lully (Persée, Roland, Bellérophon, Phaéton, Amadis, Armide, Alceste, Isis), Desmarest (Didon, Vénus et Adonis), Mondonville (Les Fêtes de Paphos), Cimarosa (Il Mercato di Malmantile, Il Matrimonio segreto), Traetta (Antigona, Ippolito ed Aricia), Jommelli (Armida abbandonata), Martin y Soler (La Capricciosa corretta, Il Tutore burlato), Mozart (Mitridate, Die Entführung aus dem Serail, Così fan tutte, Die Zauberflöte), Salieri (La Grotta di Trofonio, Les Danaïdes, Les Horaces, Tarare, Armida), Rameau (Zoroastre, Castor et Pollux, Les Indes galantes, Platée, Pygmalion), Gluck (Bauci e Filemone, Alceste, Orphée et Eurydice), Beethoven et enfin Cherubini (Médée), García (Il Califfo di Bagdad), Berlioz, Massenet, Gounod (Faust) ou Saint-Saëns.

 

La riche discographie des Talens Lyriques comprend aujourd’hui une soixantaine de références, enregistrées chez Erato, Fnac Music, Auvidis, Decca, Naïve, Ambroisie, Virgin Classics, Ediciones Singulares (PBZ), Outhere, et Aparté. L’Ensemble a également réalisé la célèbre bande-son du film de Gérard Corbiau, Farinelli (1994), vendue à plus d’un million d’exemplaires.

Sorti en septembre 2019, Faust de Gounod (PBZ) a remporté de nombreuses récompenses : Diapason d’or, Choc Classica 2019, Diamant Opéra Magazine

En 2020-2021, paraîtront chez Aparté les enregistrements de Betulia Liberata de Mozart, d’Armida de Salieri, ainsi qu’un recueil de pièces de clavecin d’Armand-Louis Couperin. Le DVD de La Morte d’Orfeo de Stefano Landi, capté au Dutch National Opera, est paru chez Naxos.

Saison 2020 - 2021 - ELLES
La saison 2020-2021 des Talens Lyriques, baptisée ELLES, est un hommage aux femmes. Déclinaison du féminin soit par les arguments et personnages des œuvres et opéras proposés, soit par les artistes et interprètes mises en avant lors des concerts et représentations. Les époques baroque et classique ont mis en lumière nombre de figures féminines emblématiques. Le courage, la fidélité, la dévotion, l’amour inconditionnel sont autant de vertus portées en fer de lance par Ilia (Idomeneo de Mozart) et la Vierge Marie (Stabat Mater de Pergolesi, La Passion selon Saint-Jean de Bach et Le Messie de Händel). Armida (Armida de Salieri) et Vénus (Ballet royal de la naissance de Vénus de Lully, La Naissance de Vénus de Collasse) sont quant à elles des figures qui n’ont cessé de fasciner à l’époque baroque par leur charme magnétique et le pouvoir qu’elles revendiquent par leur émancipation même et par la certitude de dominer la faiblesse de leurs proies, aussi guerrières soient-elles.

Cette nouvelle saison met également en avant une pléiade d’artistes féminines incarnant les héroïnes de nos programmes : Sandrine Piau (Stabat Mater), Ann Hallenberg (Music for a While), Judith van Wanroij (Idomeneo), Lenneke Ruiten (Armida) et bien d’autres encore…

DÉCOUVRIR
Nos soutiens
Les Talens Lyriques sont soutenus par le Ministère de la Culture-Drac Ile-de-France, la Ville de Paris et le Cercle des Mécènes. L’Ensemble remercie ses Grands Mécènes : la Fondation Annenberg / GRoW  Gregory et Regina Annenberg Weingarten, Madame Aline Foriel-Destezet et Mécénat Musical Société Générale.

Les Talens Lyriques sont depuis 2011 artistes associés, en résidence à la Fondation Singer-Polignac.

Les Talens Lyriques sont membres fondateurs de la FEVIS (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés) et de PROFEDIM (Syndicat professionnel des Producteurs, Festivals, Ensembles, Diffuseurs Indépendants de Musique).

ILS NOUS SOUTIENNENT
Depuis 2007
L’ensemble s’emploie à initier des élèves à la musique, à travers un programme d’actions artistiques ambitieuses et d’initiatives pédagogiques innovantes. Ils sont en résidence dans des établissements scolaires à Paris et en Île-de-France, où ils ont créé notamment une classe orchestre et un petit chœur des Talens. Les 3 applis pédagogiques t@lenschool, téléchargeables gratuitement, suscitent beaucoup d’engouement et ont remporté de nombreux prix français et internationaux.