Retour à l'Agenda

Les Leçons de Ténèbres

Charpentier ; Couperin

Marc-Antoine Charpentier (1643 – 1704)
Seconde Leçon du Jeudi Saint, H. 103
Septième Répons après la première leçon du troisième nocturne, H. 117
Cinquième Répons après la seconde leçon du second nocturne, H. 115
Second Répons après la seconde leçon du premier nocturne, H. 112

François Couperin (1668 – 1733)
Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint (1714)

 

Dessus I | Céline Scheen
Dessus II | Eugénie Warnier
Viole de gambe | Kaori Uemura
Direction, clavecin & orgue | Christophe Rousset

 

Quoi de plus goûté et mondain, dans cette fin de xviie siècle, que les « Ténèbres » pour lesquelles on se presse aux portes des couvents parisiens, pendant la Semaine sainte ? L’Académie royale de musique fermait ses portes en cette période et les offices de Nocturnes des Mercredi, Jeudi et Vendredi saints comblaient un public raffiné et exigeant. 
Des Leçons de Ténèbres de François Couperin, motets à voix seules composés pour les dames de l’abbaye de Longchamp en 1714, on ne conserve que les trois Leçons pour le Mercredi saint. Le sublime trouve ici son incarnation, attestant de la virtuosité vocale et de la maîtrise musicale des religieuses. Quant aux Leçons de Ténèbres de Marc-Antoine Charpentier, composées dans les années 1670-1690, elles figurent parmi les meilleures compositions du genre. Christophe Rousset en propose une sélection choisie entre les trente et une Leçons, dont le corpus se trouve aujourd’hui dispersé. La musique française y empreinte des italianismes si chers au compositeur trouve ici son expression la plus chatoyante, dans une dramatisation de la langue sublimée d’artifices proprement opératiques.

 

What could be more relished and snobbish at the end of the XVIIth century, than the “Ténèbres” for which queues formed at the gates of Parisian convents during Holy Week?  The Royal Academy of Music, closed down during this period and the nocturnal services on Wednesday Thursday and Good Friday satisfied a sophisticated and demanding public.  Out of François Couperin’s Leçons de Ténèbres, motets for solo voices composed for the ladies of the Abbaye de Longchamp in 1714, only three Leçons pour le Mercredi Saint have been conserved. They are the very definition of the sublime, and bear witness to the vocal virtuosity and musical mastery of the nuns. As far as the Leçons de Ténèbres by Marc-Antoine Charpentier are concerned, composed during the 1670’s and 1690’s, they are amongst the finest compositions of this genre. Christophe Rousset has proposed a selection of them chosen from the thirty-one Leçons of the corpus which today is broken up. French music has traces of italianisms here which the composer was so fond of, lending the music a shimmering quality, and employing a dramatisation of the language which is enhanced by contrivances which strictly speaking are operatic.

 

Production Les Talens Lyriques avec le soutien du Cercle des Mécènes

Dates des représentations

DATE HORAIRE LIEU INFORMATIONS RÉSERVATIONS
Mer 27 juin 2018 20h30 Église Santa Maria Segreta / Milan (Festival MilanoArteMusica) / Italie

 

Lun 9 juillet 2018 21h00 Cathédrale Santa-Maria / Gérone (Festival Nits de Classica) / Espagne

 

Jeu 11 avril 2019 21h00 Cathédrale Santa Maria del Fiore / Florence / Italie

 

Sam 20 avril 2019 20h00 Festival Actus Humanus / Gdansk / Pologne

 

Retour à l'Agenda