Alcina

Georg Friedrich Hændel (1685 - 1759)

Opéra en trois actes créé au Covent Garden de Londres le 16 avril 1735. Livret anonyme inspiré de l’Orlando furioso (1516) | chants VI et VII | de L’Arioste

Distribution

Alcina | Myrtò Papatanasiu
Morgana | Sandrine Piau
Ruggiero | Anna Goryatchova
Bradamante | Patricia Bardon
Melisso | Michal Partyka
Oronte | Cyrille Dubois 

 

 

Les Talens Lyriques
Choeur de l’Opéra national de Paris
Direction & clavecin | Christophe Rousset
Assistant musical | James Halliday
Mise en scène | Robert Carsen
Décors et costumes | Tobias Hoheisel
Lumières | Jean Kalman
Chorégraphie | Philippe Giraudeau
Dramaturge | Ian Burton
Chef de choeur | Alessandro Di Stefano

Présentation

Pour ficeler la trame de son opéra, Händel s’est inspiré de l’Orlando furioso de l’Arioste, mettant en scène la fascinante magicienne Alcina, envoutant les hommes par ses charmes pour ensuite les muer en rocher ou animal. Elle retient ainsi le fier chevalier Ruggiero, dont elle est tombée amoureuse. Comment ne pas penser ici à la séduisante Calypso, qui retint Ulysse dans son île ? Coup de génie que ces interactions familières aux lettrés du XVIIIe siècle, subtilité des entrelacements des sentiments amoureux offrent comme base un livret riche et rythmé. Händel produit ici une œuvre magistrale, qui sera présentée avec succès au public londonien en 1735. La forme contrainte de l’alternance des récitatifs et des arias surprend par une grande vitalité. Certains airs campent parmi les plus beaux du répertoire : le célèbre « Verdi prati » de Ruggiero ou le poignant « Ah ! Mio cor, schernito sei » d’Alcina, parmi tant d’autres. L’agilité et l’expression intense des voix, propre à Händel, se trouvent magnifiquement incarnées dans une distribution exceptionnelle littéralement envoutante.

La reprise scénique de Robert Carsen, quatrième depuis 1999, s’affirme aujourd’hui comme l’un des spectacles les plus fameux de l’Opéra de Paris.

 


Avec le soutien exceptionnel
de la Fondation Annenberg GRoW
Gregory et Regina Annenberg Weingarten

Diaporama

  • © Myrtò Papatanasiu - ©Jajoumi
  • © Sandrine Piau - ©Sandrine Expilly / Naive