Retour à l'Agenda

Stabat Mater & inédits

Leo, Porpora, Pergolesi

Leonardo Leo (1694 – 1744)
Beatus vir qui timet pour alto – inédit

Nicola Porpora (1686 – 1768)
Salve Regina pour soprano – inédit

Giovanni Battista Pergolesi (1710 – 1736)
Stabat Mater

Soprano | Sandrine Piau
Alto | Christopher Lowrey
Les Talens Lyriques

Direction | Christophe Rousset

 

Si chère au cœur de Christophe Rousset, l’école napolitaine se présente ici à travers un « instantané choisi » de la Naples sacrée du début du XVIIIe siècle, se dévoilant au travers de ses plus belles pages, emblématiques ou inédites.

Au disque, Les Talens Lyriques avaient déjà offert un enregistrement de référence du Stabat Mater de Pergolèse (1710-1736), dans lequel rivalisent pureté et sensualité. Voici qu’ils livrent une nouvelle version de ce chef-d’œuvre du répertoire, conviant les deux voix mêlées de la soprano Sandrine Piau et du contre-ténor Christopher Lowrey. La déploration d’une mère, thème ô combien récurrent dans l’art baroque, fut si magnifiquement mise en musique, que l’œuvre appartient au panthéon artistique, et ce depuis sa création.

À cette hymne se joint la découverte de deux partitions totalement inédites : un Beatus vir qui timet de Leo pour contreténor, ainsi qu’un Salve Regina de Porpora pour soprano. Tous deux grands maîtres de l’opéra italien, Leonardo Leo (1694-1744) et Nicola Porpora (1686-1768), n’en ont pas moins laissé de magnifiques pages sacrées, oratorio ou motets. Ces deux manuscrits exhumés, contemporains du chef-d’œuvre de Pergolèse, jouent d’une grande expressivité, délicate mais affirmée.

 

So dear to Christope Rousset’s heart, the Neapolitan School appears here as a chosen “snapshot” of sacred Naples at the beginning of the XVIIIth century, unveiling itself through its most beautiful music, emblematic or unheard of.

On CD, Les Talens Lyriques have already issued a referential recording of the Stabat Mater by Pergolesi (1710-1736), in which purity and sensuality compete with each other. Now they are releasing a new version of this chef d’oeuvre of the repertory, calling for two voices mixed together, that of the soprano Sandrine Piau, and that of the countertenor Christopher Lowrey. The lamentation of a mother, so much a recurrent theme in baroque art, was so beautifully musically set, that the work is in the artistic Pantheon, ever since its first performance.

To this hymn we are adding two totally unheard of scores: a Beatus vir qui timet by Leo for countertenor, as well as a Salve Regina by Porpora for soprano. Two great masters of Italian opera, Leonardo Leo (1694-1744) and Nicola Porpora (1686-1768),have not left behind less magnificent sacred music, oratorios and motets. These two unearthed manuscripts, contemporary with Pergolesi’s chef d’oeuvre are of enormous expressiveness, delicate but asserted.

 

Production les Talens Lyriques, avec le soutien du Cercle des Mécènes

Nouvel enregistrement à paraître (Outhere)

Dates des représentations

DATE HORAIRE LIEU INFORMATIONS RÉSERVATIONS
Jeu 28 juin 2018 20h00 Basilica di Santa Maria della Passione (Festival MilanoArteMusica) / Milan / Italie

 

Sam 30 juin 2018 20h30 Prieuré / Froville-la-Romane (Festival de musique sacrée et baroque) / France

 

Mer 4 juillet 2018 21h00 Eglise Notre-Dame d'Auvers-sur-Oise / Auvers-sur-Oise / France

 

Jeu 1 novembre 2018 17h00 Philharmonie / Essen / Allemagne

 

Sam 8 décembre 2018 18h00 Chapelle Corneille / Rouen / France

 

Retour à l'Agenda